samedi 12 décembre 2015

Le Belgian Peak, un 6110-6150m en randonnée/trekking et le Yakawakang 6482m par sa face Est.


Le Belgian Peak, un 6110-6150m en randonnée/trekking et le Yakawakang 6482m par sa face Est.

Sur la route vers le Yakawakang (6482m) dans les hautes vallées de Muktinath et du Tawa Himal (au Mustang) En 2016 ou 2017. C'est un projet, sur 3 a 4 semaines [ou selon les participants et les itinéraires: Mustang (tente, Lodge), nouveau tour des Annapurnas sous tente] d'un trek d'acclimations avec un superbe sommet panoramique et de la tentative d'ascension et/ou de ce qu'il y a a découvrir sur ce plateau.

Si vous êtes tenté(e), me contacter pour avancer un peu plus dans le projet ....






C'est une grande randonnée glacière en dehors de tout itinéraire, facile cependant, hormis l'altitude, et offrant de superbes vues sur la vallée de Muktinath, la Kali Gandaki, le Haut-Mustang, les Purkung, Purbung, Chulus, Yakawakang, Tilicho peak, Nilgiri, Dhaulagiri, Tukuche peak, et autres. C'est le plaisir de prendre le temps sur 2 a 3 camps depuis Muktinath en étant seul(s). Crampons et piolet suffisent comme matériel personnel. Réseau GSM a 4400m, 5300m, 5750m et 6195m.
Le Yakawakang est un peu plus compliqué et se fait après ce premier sommet. Il n'a pas encore été gravi par le cote Est.





Région :

NEPAL, Mustang, Muktinath, Taawa Himal

Sommets :

Belgian Peak 6110-6195m

Un 6195m (ou 6110m) sur la route vers le Yakawakang (6482m). Il a été baptise en 2013 par Paulo Grobel puisqu'il lui fallait un nom et que je fus le premier a l'avoir fait, tout seul, comme un grand. Dans la suite, j'y ai guidé deux Norvégiens.




Yakawakang 6482m

La, rien n'est encore fait. Personne n'a mis les pieds sur la face Est depuis le plateau de la Yakawakang Pass ou plus bas du plateau donnant accès au Camp 2 du Chulu West (première traversée  faite par Paulo en 2014).










Il y a eu, en principe, une ascension par le cote Sud-Ouest par la Shizuoka City Alpine Federation en 2010 : https://de.wikipedia.org/wiki/Yakawa_Kang et


Donc de ce cote-ci c'est un sommet vierge, dans une haute et superbe vallée, ou personne ne vient, loin du bruit et de l'agitation mais très proche de Muktinath ...
Il pourrait être compare a la descente du Glacier du Pelvoux mais en montant puis en redescendant. La comparaison s'arrête la ...


Periode

Mars et Novembre


Contact et informations: jean.francois.meyer@gmail.com

  • Carte/Map Népal 1-50000 - Muktinath 2883-04 – (Datum NEPAL 84) – équidistance courbes 40m
    zone N3190000, E476000 – N3208000,E500000
·        Voir Carte_Muktinath_Kagbeni_50000.pdf en annexe (Gpstrack 2008).



Historique : 2009 - 2014

Pas bien compliqué: l'objectif était et reste de faire l’ascension du Yakawakang par sa face Est. Le Belgian peak est un des sommets sur la route et a proximité.

J'ai commence les reconnaissances en 2009, seul en général, montant mes petits paquets petit a petit, en jurant que c'est la dernière fois vu le poids, en établissant des camps a divers endroits en essayant les différents itinéraires d'approche, en laissant tente, nourriture et matériel sur place pour l’étape suivante, l’année suivante. D’étape en étape deux itinéraires se sont dessines avec leur caractéristiques et contraintes respectives. Mais une fois a 5750m, il n'y a plus qu'un seul chemin. Quoi que, pour la descente, un glacier a gauche est bien tentant et permet de s'entrainer.
Cela s'est donc fait petit a petit en prenant le temps. Il n'y a personne, c'est le grand calme, a part les bruits du vent, des avalanches parfois, et des barals (chamois) dérangés un fois par un éternuement matinal. Les yaks plus bas restent placides. Je n'y monte pas toujours pour le sommet mais parfois simplement pour profiter de la quiétude des lieux, loin de tout dérangement, mais en etant très proche du village (3700m) 4 a 8h de marche plus bas. Il n'y a réellement pas de bruit s'il n'y a pas de vent. Très peu d'oiseaux, aucun avion, aucun véhicule, le rien empli de tout quoi ... . 
J'ai donc fait la premiere reelle le 25 mai 2011 avec un presque sommet en 2010.
Puis du 31/03/12 au 03/04/12: avec  Erik And Andre Høivold
Puis le 25/10/2012 tout seul.
Puis en Avril 2014 pour aller recuperer le materiel stocke la haut depuis le 03/04/2012



Ce mois de mai 2014 un groupe Franco-Belge (Véronique Gaspar (B), Sonia Baillif (F), Jean-Marc Chatel (F),  Dhane Magyar (N)) accompagne par Paulo Grobel y est venu dans un tout nouveau circuit  Annapurnas Revisited mixant les nouveaux traces depuis Tache (voir ici) et l'ouverture de
 l’itinéraire complémentaire (3 jours) entre le camp de base du Chulu West et le Camp de base du Yakawakang a la Yakawa Pass (entre le yakawakang et le belgian peak). Le sommet a été réalise le 18 mai 2014 par un temps superbe. (Un peu plus d'infos sur le site de  Paulo Grobel).


Compte-rendu de la visite en 2011

Reconnaissance éclair (A/R) depuis Ranipauwa le 19 Mai 2011 jusqu'a 5800m, écourtée a cause de la météo et des nuages.
Attente d'une météo clémente et départ le 24/05/2011 de Ranipauwa avec tout le brol sur le dos (tente, kit cuisine, un peu de bouffe, chaussures, crampons, piolet, ...).  Montée pesante jusqu'aux tours rocheuses de la Tawa Pass (5050m) et installation de la tente a leur pieds. Plus pratique que le camp précédent près du lac du cote Jhong Dhanda (Chhusang).
Ce 25 Mai 2011, donc, un petit sommet de 6110m (ou 6195m) réalisé a partir du col de la Tawa Pass a 5050m ou j'avais plante la tente. (note : cet itinéraire n'est intéressant que si la montée vers la crête a 5750m depuis le col du Tawa est enneigée. Sinon c'est une pente trop raide dans de la caillasse instable) 
Comme j’étais seul je n'ai pas poussé plus haut vers le Yakawa Kang (Ce sera sans-doute pour Septembre 2011 avec le Purkhung Himal en face.). Mais la vue était superbe sur toute la vallée: Muktinath, Jhong, Le haut Mustang (Samar, Dakmar,Ghemi, Lo), le Tibet tout proche; Sur pas mal de sommets: Purkung, Chulus, Kang guru, Tilicho peak, Nilgiri, Dhaulagiri, ...
A nouveau, vers 11h30, pousse par les nuages, redescente rapide vers le camp suite a l’arrivée des nuages. Ils masqueront la montagne jusqu'au lendemain. 
Ce 26 au matin il neigeait, je n'avais plus rien à manger de toute façon. Je suis donc redescendu a Ranipauwa. Discussion avec un 'Yak Man' sur le retour qui me dit qu'une expédition japonaise est venue en 2010. Ils ont fait la face sud depuis le Thorong La. C'est un itinéraire plus technique que celui-ci par le N-E et beaucoup moins marrant (caillasseux)
Un séjour de 3 semaines Bruxelles-Bruxelles permet de (tenter de) faire le Belgian peak et le Yakawa kang a partir de la passe en combinant avec le tour des Annapurna,ou le Haut-Mustang ou en simplifiant et en s'acclimatant par de la randonnée entre Jomsom, Kagbeni, Muktinath, Le Haut-Mustang, Le tilicho lake.
C'est un peu court pour une bonne acclimatation mais cela permet d'avoir un programme ne dépassant pas 3 semaines consécutives de congés souvent difficiles a obtenir en Belgique.
Combine avec un trek, la durée tend alors vers les 4 semaines.
Il y a aussi depuis et autour de Muktinath, de superbe "ballades" a travers champs villages et gorges qui permettent de faire soit un circuit soit de rejoindre Kagbeni par un itinéraire inédit.

Organisation

Il faut prévoir minimum 3-4 semaines (BE-BE) pour pouvoir le faire a l'aise en étant acclimate. La majeur partie du séjour se passera en acclamation. L’idéal est de faire un trek préalable soit sur le haut-Mustang de 10 a 15 jours, soit sur les nouveaux itinéraires autour de Manang, depuis Tal ou Dharapani. Nar-Phu 11 jours, Rhododendrons 9 jours, Yarcha 7 jours, 7 cols 19 jours.
Puis passer le col du Thorong (5450m) et rejoindre Muktinath le point de départ.
Ou plus directement depuis Letdar, en 3 jours, par le camp de base (bas) du Chulu-West et la traversee inauguree par Paulo Grobel. 
Soit de venir depuis Jomsom et de faire l’acclimatation dans la région.

Le «troisième col» du tour des Annapurna, la traversée du Yakawakang Pass.(Paulo Grobel)


C’est une étape relativement courte qui se déroule sur un bon sentier. Remonter des pentes d’alpage directement au-dessus des derniers lodges de Ledar, puis rejoindre le vallon. Le sentier remonte directement le torrent jusqu’à déboucher sur le vallon morainique du camp de base.
Du Chulu West Base Camp au Sanu Tal Camp 4900 m.
Depuis le camp de base, la montée au petit West Col semble impressionnante sur un terrain d’éboulis relativement raide, mais au final le sentier se parcourt sans peine.
Depuis le col, descendre directement la combe de l’autre versant, puis en traversant plusieurs vallons, rejoindre beaucoup plus bas le début de la pente un peu plus raide au-dessus du torrent du vallon principal. Repérer un sentier sur l’autre versant, d’abord en traversée, il rejoint une moraine puis des alpages. Au-dessus, l’emplacement du camp est bien visible dans la pente d’éboulis, avec le débouché d’un torrent et un replat. Le rejoindre facilement en traversée ascendante. Un gros bloc et un petit lac marquent ce camp.
Il est possible de rejoindre directement les lodges du tour des Annapurna par une petite sente délicate, d’après ce qu’en on dit nos porteurs qui sont ainsi rentré directement à Muktinath en un jour. Un autre itinéraire existe pour rejoindre directement ce camp depuis Ledar en empruntant d’abord le grand sentier du Thorong puis en obliquant à droite dans des pentes d’herbes et d’éboulis pour arriver avant la traversée du torrent principal.
De Sanu Tal Camp à Middle Camp 5610 m.
Du camp, partir vers la droite en remontant une grande pente d’éboulis, rejoindre une petite moraine et traverser vers un torrent. Le remonter et déboucher à un col (Dunga Pass 5275 m) à proximité d’un petit lac et du glacier.
Le terrain de cette étape est essentiellement caillouteux. Le relief est particulièrement mouvementé avec des moraines dans tous les sens. Quelques cairns indiquent la direction générale. La suite de l’itinéraire est une traversée légèrement ascendante qui se déroule sur un replat glaciaire en longeant le vallon principal. Une moraine est particulièrement marquée et il faut en chercher le passage assez haut. Sur l’autre versant, après d’autres moraines plus petites, descendre dans un grand plat et traverser le torrent (descente raide dans un petit couloir). Continuer à remonter des croupes de cailloux puis le fil d’une moraine qui borde un grand espace triangulaire et plat. C’est Middle Camp.
Yakawakang Pass 5850m, Belgian Peak 6110 m, Jhong La Camp 5680 m.
Le col est maintenant bien visible, ainsi que le versant nord du Yakawakang.
Continuer à progresser toujours en traversée ascendante en parcourant des bosses morainiques. Le col se franchi par la gauche. Il est barré par le front du glacier relativement escarpé qui occupe uniquement l’autre versant.
L’ascension du Belgian Peak se déroule en aller-retour à partir du Yakawakang Pass (ou depuis le Jhong La) en suivant les grandes pentes débonnaires du glacier à proximité de l’arête sud. Rejoindre le Jhong La et le camp est très simple.

Itineraire(s) depuis Muktinath


De Muktinath (3700m) au premier camp possible «Yak Karka» a 4400m: 3h environ : Prenez la direction de Chhyongur, Jhong (marquage bleu/blanc), suivre en direction du temple, le sentier partant sur la gauche de la porte, vers la station hydro-électrique et les monastères jusqu'à Chhyongur,  traversez le village en direction de Jhong (balisage rouge /blanc)  passez le pont suspendu sur la Jhong Khola et prenez, vers le Nord,  le sentier montant au col du «Gyu La»  (vers le Haut-Mustang : Chhusang ou Tangye). Remonter vers le premier plateau après la falaise. Obliquer au NEE (3800m) et longer une ancienne plantation d'arbres, sur la droite. Continuer le chemin en montée jusqu'aux ruines d'un ancien Karka a 4400m. Peu avant, le chemin oblique a gauche et descend légèrement NNE pour traverser un torrent et remonter en face SE puis E-NEE. Remonter le flanc gauche du lit du torrent jusqu'au Karka, petit plateau entoure de rochers, dans le lit du torrent. Un camp peut y être établi pour acclimatation.


Alternatives :De la on peut continuer la remontée du lit de torrent au NNE vers un plateau a 5000m. Cibler la grosse tour rocheuse au NE a 5000m. La passer par la gauche a 5050m. Un camp peut être établi derrière cette tour, sur la droite, ou plus a gauche, derrière la crête (5100m), a 5000m près d'un lac, en contrebas). Ce col donne accès soit au haut-mustang, soit a une remontée possible ESE vers le Tawa peak (5750m) et le Belgian peak (6195m) si la pente est en neige (mars a fin avril, novembre).







Du plateau de Yak Karka, remonter a l'Est, vers la droite, dans les alpages pour rejoindre via une crête (shortens) les plateaux en amont de la Tangarghiu Khola

Poursuivre ENE par de petites sentes jusqu’à un replat a 5300m (au dessus d'une zone rocheuse) ou un camp peut être établi (ruisseau de fonte sur la gauche, coin inférieur gauche du quadrant 319100N, 493000E / 319000N,494000E Népal grid). Compter environ 3h a 4h.



Continuer la remontée en serrant a gauche sous les crêtes du Tawa Himal vers la Tawa pass a 5700m (gros short en au milieu du col, 3h environ). C'est l'endroit idéal pour le camp de base. Zone plate, avec un lac gelé sur la gauche, de la neige et de l'eau de fonte.
 
De la, remonter au ESE le névé facile par le milieu vers l'autre col a 5850m. Puis obliquer ENE par les pentes les plus douces vers le Belgian peak a 6110m (environ 3h).Attention, barre glacière sur toute la partie gauche du col. La descente vers le CB du Yakawakang se fait à droite du col et de la barre, près des rochers.



Le Belgian peak vu du col a 5850m


 
  
Une fois le Belgian peak réalisé en acclimatation, nous sommes prêts pour la montée ou les reconnaissances des itinéraires vers le Yakawakang ...



Budget

Non encore fixe puisqu'il dependra du nombre de personnes, des modalites, de la duree, des itineraires.
Sur place, tabler sur 100 euros/jours pour une estimation realiste prealable. Mais cela est reellement lie au mode de realisation depuis l'autonomie complete jusqu'au trek-expe de luxe.
Vol international : fourchette de 650 a 1050 euros l'aller-retour